Jusqu’à quel âge peut-on faire une restructuration de crédit ?

Pour faire face aux difficultés rencontrées suite à la baisse de revenus à l’âge de la retraite, de plus en plus de séniors sont intéressés par le regroupement de prêts. Y a-t-il une limite d’âge pour souscrire un rachat de crédit ? Il faut savoir que la réponse dépend du type de regroupement de crédits choisi par l’emprunteur.

L’âge limite autorisé pour le rachat de crédits conso

Tout emprunteur peut bénéficier d’un regroupement de prêts, à condition que son âge en fin de prêt ne dépasse pas la limite fixée par l’organisme de crédit (lire plus). En principe, pour souscrire un rachat de crédits à la consommation, l’emprunteur doit avoir au maximum 85 ans, au moment où il effectue son dernier remboursement. L’emprunteur jeune et sénior bénéficie des mêmes conditions d’emprunt. Ceci dit, le taux d’intérêt appliqué est le même. Aussi, le fait d’être locataire et propriétaire n’affecte pas la définition de l’âge limite fixé par la banque ou l’organisme de crédit pour accorder un regroupement de prêts à un emprunteur. Notons également que le rachat de crédit conso permet d’obtenir une somme supplémentaire qui n’est pas affectée.

Une limite d’âge pour le regroupement de prêts immo

Si vous voulez regrouper des crédits immobiliers, l’âge limite de fin de prêts est porté à 95 ans. En effet, l’emprunteur peut prendre une hypothèque pour garantir le remboursement du nouveau prêt. Cela constitue une énorme assurance pour la banque qui rachète ses crédits. De toutes les manières, vous n’êtes pas obligé d’étendre votre délai de remboursement jusqu’à cet âge. Pour cela, il est possible d’augmenter les mensualités, sans pour autant dépasser le taux d’endettement acceptable. Comme le rachat de crédit conso, le rachat de crédit immo permet aussi de se dégager une trésorerie pour financer un nouveau projet. L’utilisation de celle-ci est libre. Son montant ne peut pourtant pas dépasser les 15% de la valeur totale des prêts.